Résumé de match : PROLIGUE // J22 : CHARTRES - SELESTAT

Chartres – Sélestat / 38-31 – Les Bleus ont fait parler la force collective

Face à une équipe en forme, les Bleus n’ont pas tremblé au moment de retrouver la Halle Jean Cochet. Un succès obtenu en seconde période qui permet aux Chartrains de conserver leur avance sur Créteil, vainqueur face à Dijon.

Pour conserver son invincibilité à domicile et éviter un match piège face à des Alsaciens décomplexés, Chartres se devait d’être constant et appliqué. Et c’est ce que les hommes de Jérôme Delarue ont fait et bien fait en s’appuyant sur un collectif complet et solidaire. Si au cours du premier acte, Sélestat s’est accroché, les Euréliens ont ensuite pris le large.

En effet, la première demi-heure fut équilibrée et plutôt calme. Au cours de celle-ci, aucune équipe n’a pris l’avantage à la marque. Après une entame qui a souri aux visiteurs (6’, 2-4), les Bleus ont su réagir (10’, 7-5). Dans la foulée, les Chartrains continuaient à faire la course en tête (21’, 12-10). A neuf minutes de la pause, Jeroen De Beule était exclu suite à une intervention dangereuse sur Robin Molinié. Malgré ce coup dur, le SAHB parvenait à rester au contact en trouvant des failles dans une défense locale privée de Zacharia N’diaye. A la pause, les deux équipes étaient dos à dos (MT, 16-16).

La constance récompensée

L’équilibre de la rencontre a ensuite disparu (36’,  20-19). Très rapidement, les erreurs se multipliaient côté alsacien avec l’accumulation de la fatigue. Le C’Chartres Métropole Handball faisait dès lors parler sa force collective. En étant plus constant et plus impactant défensivement, les coéquipiers de Robin Molinié, meilleur marqueur chartrain, prenaient la mesure de leur adversaire (41’, 26-21). Sélestat, porté par le jeune Nathy Camara aussi efficace que spectaculaire, tentait de limiter la casse, mais cela ne durait qu’un temps (48’, 30-26). A la suite d’un temps-mort pris par Jérôme Delarue, les Chartrains, emmenés notamment par Yannick Cham et Aurélien Tchitombi, s’échappaient au tableau d’affichage (53’, 35-26). La victoire était acquise et les jeunes Swan Lemarié, scoreur à deux reprises dans les derniers instants, et Nathan Renaud pouvaient participer à ce succès.

Un 19èmesuccès, sur le score de 38 à 31, qui permet aux Bleus de conserver au classement leurs quatre longueurs d’avance sur Créteil, les Cristoliens s’étant imposés dans le même temps face à Dijon. Cap désormais sur Massy pour un déplacement difficile. Les Sélestadiens, de leur côté, sont assurés de se maintenir avec huit points d’avance sur la zone rouge. Ils recevront Créteil vendredi prochain sans aucune pression, avec pour seul objectif de prendre du plaisir au cours de la fin de saison.

Les réactions :

Jérôme Delarue (Entraîneur du C’CMHB) :« C’est une vraie victoire collective ! La première mi-temps m’a un peu chahuté, car, défensivement, on n’y était pas forcément. Par contre, ce qu’on a montré en seconde mi-temps en mettant un impact physique beaucoup plus important m’a vraiment plu et là-dessus on leur a fait mal. Au sujet du prochain match :Massy, actuellement, est l’une des équipes vraiment en forme. Aller jouer là-bas, c’est toujours compliqué. C’est une équipe du haut de tableau qui va jouer sa chance sur les play-offs. On va savourer cette victoire et se projeter dès lundi sur le prochain match. »

Aurélien Tchitombi (Demi-centre du C’CMHB) :« On s’est appuyé sur tout notre effectif, c’est ça notre chance. On peut pousser les ballons sur tout le match, ce qui nous permet en général de faire la différence dans la deuxième partie du match. Mais il faut rester vigilant, on ne peut pas les laisser prendre confiance et on est obligé de bien jouer en gardant un bon rythme. C’était un match complet, tout le monde a participé et a apporté à l’équipe. Je pense qu’on a bien travaillé ce soir. Sur le prochain match :A l’extérieur c’est toujours difficile mais on a l’habitude de ces matches-là. On voit le bout du tunnel, il ne faut donc pas lâcher. Ça sera un match plus compliqué que Sélestat qui n’avait plus grand-chose à jouer.»

Thomas Cauwenberghs (Entraîneur de Sélestat) : « On fait une belle entame, je trouve ça plutôt pas mal dans le contenu pour les deux équipes. Après, le rouge de De Beule nous fait mal. On avait aussi quelques absences et, face à Chartres, on sait qu’il faut déjà très bien jouer et être au complet. En deuxième mi-temps, c’était beaucoup plus dur physiquement avec beaucoup moins de rotations, on a perdu beaucoup plus de ballons et ils ont pu dérouler assez tranquillement. Au sujet de la fin de saison :Le maintien est assuré. Maintenant, l’objectif, c’est de prendre du plaisir sur les matches qu’il reste puisqu’il y aura du changement à la fin de saison. On a juste envie de passer des bons moments, d’essayer d’avoir quelques victoires, d’aller chercher quelques points pour passer une fin de saison tranquille et que ça soit sympa pour tout le monde. »

 La Fiche :

Le C’Chartres Métropole HB bat le Sélestat Alsace Handball

Score final : 38-31 (MT 16-16)

Chartres

Grahovac (6 arrêts sur 22 tirs), Candeias (4 arrêts sur 17 tirs), Renaud (0 arrêt sur 2 tirs) – Lemarié (2/2), Feutrier, Molinié (7/10 dt 0/1 pen), Kieffer (4/5), Kudinov (0/1), Onufriyenko (5/10 dt 1/1 pen), Cham (6/7), Benezit (3/6), Ben Ali (2/2), Petiot (1/1), Roche, Mikita (3/4), Tchitombi (5/10).

Sélestat

Perisic (10 arrêts sur 38 tirs), Kieffer (0 arrêts sur 9 tirs) – Da Silva (1/4), Nyembo (3/4), Camara (8/9), Cauwenberghs (3/6), Pereira (4/4), Schneider (4/4 dt 2/2 pen), Eudaric (1/2), Ooms (2/4), Cadel, Herbulot (0/1), Savic (5/8), De Beule.

Corentin Lochon, journaliste du C’CMHB