Résumé de match : PROLIGUE // J12 : CHARTRES - MASSY

Chartres – Massy / 28-21 – Des Bleus sereins en toutes circonstances

Au terme d’un match maîtrisé, Chartres a conforté ce vendredi sa place de leader de Proligue. A une journée de la trêve, les Chartrains sont champions d’automne et possèdent des certitudes comme rarement ces dernières saisons.

Dès le début de la partie, les Bleus ont dominé leur adversaire. Après un léger round d’observation, durant lequel les coéquipiers de Jérémi Pirani (6 buts) tenaient tête aux Bleus (6’, 3-3), les Chartrains ont pris les devants et mis à mal la défense de Massy (10’, 7-3). Nebojsa Grahovac répondait alors présent tandis que Sergiy Onufriyenko (11 buts) débutait son festival. L’arrière droit chartrain portait son équipe et lui permettait de conserver un avantage de cinq unités peu après le quart d’heure de jeu (17’, 10-5).

Les visiteurs devaient resserrer les rangs pour éviter de sombrer. Le MEHB réagissait en se projetant rapidement en attaque et en exploitant les quelques déchets euréliens. Pirani inscrivait deux contre-attaques, Massy réduisait l’écart (19’, 10-8). Avant la pause, Alexis Poirier, le portier massycois, brillait et son équipe restait en embuscade (MT, 14-11). Le retour des vestiaires était décisif, puisque le MEHB avait l’opportunité de revenir à une longueur des Chartrains, mais échouait à deux reprises (39’, 16-14).

Des Bleus infranchissables

Les visiteurs avaient laissé filer leur chance. Grahovac se montrait décisif et la défense chartraine était en place. En attaque, le C’CMHB manquait quelques possessions pour s’échapper définitivement au tableau d’affichage (43’, 18-14). Ce n’était que partie remise. A treize minutes du terme, Matej Mikita donnait cinq buts d’avance aux locaux. Tarik Hayatoune prenait son temps-mort (47’, 21-16).

Ce dernier ne changeait rien, Sylvain Kieffer aggravait l’écart après une offensive manquée par le MEHB (48’, 22-16). Venu sans leur meilleur buteur, Luka Brkljacic, malade, Massy avait énormément de difficulté en attaque placée. Grahovac repoussait les tentatives essonniennes et Chartres déroulait (54’, 26-19). Onufriyenko concluait la soirée. La Halle Jean Cochet pouvait exulter (28-21).

Le C’CMHB a donc parfaitement maîtrisé cette réception et, suite à ce succès, est assuré de passer les fêtes à la première position. Les Euréliens comptent deux points d’avance sur Nancy et quatre sur Créteil et Saran. Reste désormais à finir en beauté face à Cherbourg dans deux semaines. Avant ça, les Hommes de Jérôme Delarue recevront Cesson, vendredi 14 décembre, à l’occasion des 16èmede finale de la Coupe de France.

Les réactions :

Jérôme Delarue (Entraîneur du C’CMHB) :« On est bien rentré dans le match. On aurait pu peut-être avoir un peu plus d’avance à la pause, maintenant il ne faut rien enlever à la qualité de Massy par rapport à ça. On a peut-être été plus propre sur la deuxième mi-temps et on a moins perdu de ballon et moins raté de tir, du coup ça a donné moins de munitions à Massy. On a progressé dans le match, c’est important. Les matches ne se gagent pas dès le début, cela permet de mettre le tempo. Ce qui est également important, c’est de toujours avancer et de garder l’idée que c’est au fur et à mesure d’un match que la victoire va se dessiner. Dons d’abord satisfait de la victoire, très satisfait de l’aspect défensif, bien évidemment qu’il y a eu des petits couacs, mais on enchaîne un neuvième match sans défaite, à nous de finir le travail. Au sujet de la fin de la phase aller :Champion d’automne c’est un titre honorifique, j’avoue que je n’en ai un peu rien à faire, même si, en effet, je préfère être dans notre situation. Ce qui me semble important, c’est de se mettre dans les meilleures conditions pour remporter le dernier match de la phase aller, pour finaliser cette première partie de saison qui est de qualité. On a un match la semaine prochaine face à Cesson en Coupe de France, à nous de l’aborder dans le même état d’esprit. »

Sergiy Onufriyenko (Arrière droit du C’CMHB) :« C’est une très belle victoire, car Massy c’est vraiment une bonne équipe, je l’ai affrontée l’an dernier. Au début, nous n’avons pas été très bons, avec un manque de repli défensif ce qui a permis à Massy de marquer 5 ou 6 buts par montées de balle ou contre-attaques. En deuxième période par contre on a été très bon en défense. Il y a eu quelques difficultés en attaque, mais ce n’est pas grave, car il y a la victoire et c’est très compliqué face à Massy. Au sujet du dernier match de la phase aller : Il faut finir cette première partie de saison avec une victoire, garder cette première place et cet avantage car la deuxième partie de saison va être très compliquée.

Tarik Hayatoune (Entraîneur de Massy) : « C’est vrai qu’au départ, il y a un petit écart qui se fait sur le premier quart d’heure de jeu. On a eu du mal à recoller. Malgré tout, on est resté au score, à 2-3 buts tout le temps. Cet écart on n’a jamais réussi à le réduire et à se donner des ballons pour avoir la chance de perturber Chartres. Après, je pense qu’on a manqué de régularité avec un gros temps faible notamment en attaque. A la fin, on essaye de revenir pour réduire l’écart, mais c’était impossible, avec les 2min qui se sont enchaînés, on a fait pas mal d’erreurs défensives à ce niveau-là. Ça fait partie du jeu. Chartres a été plus fort que nous, il n’y a pas grand-chose à dire sur ça. Sur la fin de la phase aller :Avant de perdre contre Nancy, on avait enchaîné cinq matches sans défaites. Cet échec face à Nancy, ça a été un gros coup dur car on espérait pouvoir remonter sur le podium en battant Nancy et dans ce championnat compliqué, en perdant un match, tout de suite, on est derrière alors qu’on était au pied du podium. Ça change considérablement la donne. On a un dernier match de championnat contre Créteil, qui, comme chaque semaine, ne sera pas facile. »

La Fiche :

Le C’Chartres Métropole HB bat le Massy Essonne Handball

Score final : 28-21 (MT 14-11)

Chartres

Grahovac (13 arrêts sur 32 tirs), Candeias – Lemarié, N’Diaye (0/1), Feutrier, Kieffer (4/5), Kudinov (2/5), Onufriyenko (11/17 dt 3/3 pen), Cham (0/2), Benezit, Ben Ali (5/6 dt 2/3 pen), Petiot, Roche (2/2), Mikita (1/3), Tchitombi (3/6).

Massy

Poirier (11 arrêts sur 37 tirs), Huyghe (0 arrêt sur 2 tirs) – Borelly, Coache, Cramoisy (1/4), Pirani (6/8 dt 1/2 pen), Goncalves (1/5), Caron (3/5), Réault, Bellahcene (1/4), Portet (2/2), Conta (2/3), Aguilar, Lamy (5/12).

Les autres résultats de cette 12ème journée :

Cherbourg – Limoges / 30-33

Créteil – Grenoble / 30-21

Dijon – Nice / 33-25

Nancy – Sélestat / 28-25

Strasbourg – Saran / 32-30

Saint-Marcel Vernon – Caen / 26-24

 

Corentin Lochon, journaliste du C’CMHB