Résumé de match : PROLIGUE // J10 : CHARTRES - LIMOGES

Chartres – Limoges / 23-23 – « Le verre à moitié plein »

Ce samedi, face à une solide équipe de Limoges, les Bleus ont vu leur série de victoires se stopper. En tête à la pause, le C’CMHB a finalement partagé les points avec son adversaire, et reste invaincu à domicile.

C’est une soirée mitigée que les Euréliens ont vécu ce samedi. Une soirée qui avait débuté sereinement par un premier acte à l’avantage des Chartrains. Si Limoges faisait jeu égal en début de partie (15’, 6-6), le C’CMHB avait rapidement des opportunités pour prendre les commandes. Les nombreux et inhabituels échecs aux tirs permettaient cependant au LH87 de rester au contact. Les Bleus devaient régler cela pour prendre l’avantage et c’est grâce à Sergiy Onufriyenko, impressionnant en première période (7/7), que les locaux ont fait la différence (21’, 10-7).

Chartres faisait ainsi la course en tête, sans pour autant distancer Limoges (MT, 12-9). L’avance des hommes de Jérôme Delarue aurait pu être plus confortable sans quelques erreurs. Limoges restait ainsi en embuscade, même si dès la reprise l’écart s’accentuait (32’, 14-9). Chartres avait les cartes en main, mais les Limougeauds, portés par leur duo de portiers Annotel-Serdarevic ont continué d’y croire.

Limoges a inversé la tendance

En quelques minutes, l’avance Chartraine disparaissait (41’, 15-15). Les visiteurs prenaient un ascendant psychologique et passaient devant à dix-sept minutes du coup de sifflet final (43’, 15-16). Ce renversement de situation donnait le coup d’envoi d’un duel de tous les instants. Les deux équipes se rendaient coup pour coup et aucune d’entre elles ne parvenait à réellement faire le break. Chartres n’était pas en réussite et, après avoir vu Denis Serdarevic briller, butait sur Willliam Annotel, tandis que Limoges avait les nerfs solides pour ne pas céder (53’, 22-20 puis 22-23 à la 57ème).

Dans les ultimes instants, le portier limougeaud mettait une nouvelle fois les Bleus en échec. Nebojsa Grahovac lui répondait. A 50 secondes du terme de la rencontre, le LH87 avait une possession pour passer devant. Une possession qui se terminait par une tentative osée de kung-fu. Le portier bosnien remportait alors son duel face à Yannis Mancelle, il restait dix secondes pour délivrer la Halle Jean Cochet. Youssef Ben Ali était servi, mais Annotel réaliser une onzième parade et sauvait les siens. Chartres et Limoges partageaient les points. Un résultat décevant compte tenu du premier acte, mais qui reste positif puisque les Bleus sont toujours leaders en restant invaincus à domicile.

Les réactions :

Jérôme Delarue (Entraîneur du C’CMHB) :« Ce soir, en premier lieu, ce qui ressort c’est d’abord de ne pas avoir gagné. C’est une déception. On fait une première mi-temps qui est plutôt de qualité. Maintenant on a eu quand même pas mal d’échecs sur celle-ci, où aurait pu les décrocher un petit peu plus. Bien évidemment que la deuxième partie du match, où la physionomie de la rencontre change totalement, où on est moins bien en rythme, un petit peu dans un jour sans, le fait de ne pas perdre le match ça fait partie du jeu. Il y a des moments où on est moins bien et ne pas perdre c’est quelque chose d’intéressant. Clairement, dans le rendement offensif, on n’y a pas été. On est loin de ce qu’on est capable de faire, donc on va prendre ce point. Ce qui est important c’est de rebondir dès mercredi à Grenoble. Au sujet du mois de novembre :Pour l’instant on est dans les clous. Maintenant, j’aimerai qu’on aille jusqu’à la trêve en faisant un 100%. Je pense que ce qu’on a mis en place dernièrement, nous permet d’envisager cela, mais on sait très bien que ça sera compliqué.»

Sylvain Kieffer (Arrière gauche du C’CMHB) :« Bien sûr que sur la physionomie du match il y a des regrets. Au départ on fait une bonne première mi-temps. Je pense qu’en fin de première, on est à 12-9 et que l’on aurait pu finir avec 4-5 buts d’avance. On fait un début de deuxième qui n’est pas trop mal, on contrôle plus ou moins bien le match. Après, c’est une très bonne équipe en face. Il y a eu de beaux arrêts qui leur ont fait du bien et puis sur la fin ça aurait pu pencher d’un côté comme de l’autre. C’est une belle équipe, même s’il n’avait pas marqué de point à l’extérieur. Comme on dit on voit le verre à moitié vide ou à moitié plein. Nous, on va le voir à moitié plein. On n’a pas perdu, il faut continuer à travailler. On est toujours leader, avec deux points d’avance. On va maintenant se reposer avant d’aller à Grenoble.»

Nenad Stanic (Entraîneur de Limoges) : « Ça fait du bien ! Enfin, on a réussi à faire un match de soixante minutes à l’extérieur, en rattrapant les petits temps faibles. Je pense qu’on a fait un gros match en défense. On a surtout empêché Chartres de développer son jeu autour du pivot. Onufriyenko nous a posé des problèmes en première mi-temps, puis, malgré un début difficile en seconde période, avec un score de 14 à 9, on revient petit à petit avec une grosse défense et quelques arrêts importants. On avait l’opportunité de gagner, mais on a manqué de lucidité sur la fin. Je suis très content et très fier de mon groupe qui a suivi parfaitement les consignes. J’espère que cette dynamique va se poursuivre, et cela, dès la semaine prochaine avec un match piège face à Caen.»

La Fiche :

Le C’Chartres Métropole HB et le Limoges Handball 87 font match nul

Score final : 23-23 (MT 12-9)

Chartres

Grahovac ( arrêt sur 11 tirs), Candeias – N’Diaye, Feutrier (0/1), Molinié (2/3), Kieffer (4/4), Kudinov (0/3), Onufriyenko (9/13 dt 0/1 pen), Cham (3/4), Benezit (0/2), Ben Ali (2/6 dt 0/1 pen), Roche, Mikita (1/3), Tchitombi (2/6).

Dijon

Serdarevic (6 arrêts sur 14 tirs), Annotel (11 arrêts sur 26 tirs) – Vranic (2/5), Calandre (1/4), Basmalis, Ternel (5/8), Moreau (3/4 dt 2/2 pen), Morency (0/1), Mancelle (2/6), Dude (2/2), Malfondet, Rac (2/3), Corneil (3/4), Darras (3/5)

Les autres résultats de cette 10ème journée :

Nancy – Nice / 31-25

Créteil – Saran / 32-28

Strasbourg – Grenoble / 27-26

Saint-Marcel Vernon – Cherbourg / 22-22

Caen – Sélestat / 28-26

Massy – Dijon / 29-24 

Corentin Lochon, journaliste du C’CMHB