Résumé de match : PROLIGUE // CHARTRES - PONTAULT-COMBAULT

Chartres – Pontault/ 31-28 – Une réaction de champion

Si rien n’était réellement inquiétant dans le jeu après deux défaites sur le fil, comptablement, Chartres se devait de l’emporter. Et face au leader pontellois, les Euréliens ont parfaitement maîtrisé la rencontre. De quoi retrouver le sourire et également la première place.

Le choc de cette neuvième journée de Proligue a tenu toutes ses promesses. Et tandis que les Franciliens restaient sur une belle victoire à Caen, ils ont vécu à Chartres un match compliqué. Mis en échec dès le début de la partie, le PCHB n’est jamais parvenu à inverser la tendance. Le CMHB28, plus fort dans tous les secteurs de jeu, a menait d’un bout à l’autre au score et aurait pu s’imposer sur un score bien plus large, sans un léger relâchement lors des ultimes minutes.

Dès entames parfaites

Dans une Halle Jean Cochet remplie, Chartres commençait idéalement la rencontre (6’, 5-1). Les Bleus se facilitaient ainsi la tâche en prenant rapidement les commandes. Pontault butait sur Ricardo Candeias et ne parvenait pas à combler l’écart (15’, 9-4). Les Chartrains, emmenés par Robin Molinié et Fabio Magalhaes, replacé arrière droit durant une grande partie de la rencontre et auteur de 12 buts, étaient impériaux en attaque (26’, 15-9).

Avant la pause, le PCHB revenait à quatre longueurs des locaux et pouvait encore croire à un revirement de situation (MT, 16-12). Mais l’espoir fut de courte durée puisque les Bleus remettaient un coup d’accélérateur et accentuaient leur avantage dès la reprise (37’, 21-12). En patron, le CMHB28 était bien décidé à ne pas revivre les déceptions des dernières semaines, comme le témoignait l’échauffement collectif à la mi-temps.

Pontault s’est accroché

Constant dans l’exigence, comme le soulignait Edin Basic après le match (voir ci-dessous), Chartres vivait un deuxième acte presque aussi serein que le premier. Les visiteurs restaient à distance raisonnable (49’, 28-22) et se faisaient une raison quant à l’issue de la rencontre. Malgré cela, les Franciliens gardaient de la motivation. Ils rendaient ainsi la vie dure aux Chartrains et se voyaient même récompensés de leur effort en remportant la seconde période (57’, 31-25 puis 31-28 à la 60’).

C’est donc avec maîtrise que le CMHB28 est reparti de l’avant. Face à une équipe cueillie à froid, Chartres a parfaitement su gérer les moments importants en s’appuyant sur une puissance offensive retrouvée. Cette victoire parfaite, même si l’addition aurait pu être plus lourde pour les visiteurs, illustre le travail fait suite aux précédents revers et la recherche de solutions. Elle permet également aux hommes de Jérémy Roussel de retrouver, en attendant le match d’Istres ce jeudi, le fauteuil de leader. La réaction attendue à eu lieu et tout va de nouveau pour le mieux.

Réactions :

Jérémy Roussel (Entraîneur du CMHB28) : « Un match qu’on a dominé du début à la fin donc c’est bien, même si on peut faire la fine bouche sur le dernier quart d’heure où on défend un peu moins fort. Dans l’engagement physique, dans la maîtrise du rythme, dans les qualités individuelles, c’est un très bon match de notre part. Pontault est une équipe redoutable et gagner contre eux ce n’est pas facile. La réaction de l’équipe est belle, ce n’était pas simple en quelques jours. Ce qu’ils ont fait ce soir est parfait. Sur le replacement de Fabio Magalhaes : On était un petit peu en déficit de dangerosité sur le poste d’arrière droit, donc c’était un moyen d’amener d’autres alternatives et cela a peut-être perturbé Pontault qui ne s’attendait sans doute pas à ça. Ce soir, c’est très bien, surtout défensivement. On a aussi fait évoluer un peu le système défensif en étant plus compact, plus ensemble, plus en zone. On s’appuiera là-dessus un peu plus tard.»

Edin Basic (Demi-centre du CMHB28) : « On a jamais baissé la tête, on a juste baissé de régime et de niveau d’exigence à certains moments. Et en Proligue ça suffit. Si on ne joue pas dix à quinze minutes à notre niveau, les équipes adverses vont utiliser cela et vont gagner. C’est pour cela qu’il faut qu’on reste vraiment exigeant sur notre maîtrise du jeu. On a montré qu’on a vraiment des capacités énormes.»

Sébastien Quintallet (Entraîneur de Pontault-Combault) : « Ce soir, Chartres a très très bien joué. Ils ont mis énormément d’engagement. On savait que pour espérer réaliser un exploit ici, il fallait vraiment être très brillant. On n’a pas réussi à l’être. Ils ont été supérieurs sur toute la partie, que ça soit en attaque ou en défense. On s’est accroché comme on a pu.»

La Fiche :

Chartres Métropole HB28 bat Pontault-Combault Handball

Score final : 31–28 (MT 16-12)

Chartres

Grahovac (0 arrêt sur 1 tirs), Candeias (13 arrêts sur 39 tir) - N’Diaye, Feutrier (1/2), Molinié (5/9), Kieffer (3/3), Kudinov, Baart (1/1), Baptista (0/1), Detrez (1/2), Basic (3/5 dt 1/2 pen), Cham (3/4), Benezit (0/1), Roche (2/3), Magalhaes (12/14).

Pontault

Cantegrel (2 arrêts sur 19 tirs), Romero Carreras (4 arrêts sur 18 tirs), Leventoux (1/1), Marie-Joseph (0/2), Aman (3/4), Ribeiro (1/3), Lagier-Pitre (0/1), Jukic (6/8 dt 3/3 pen), Sokolic (4/4), Diallo (2/2), Moreno (1/2), Ioannou, Appolinaire (2/3), Tchitombi (5/8), Dupoux (3/5).

Les autres résultats de cette neuvième journée :

Billère – Créteil – 25-33

Sélestat – Caen – 30-29

Dijon – Nancy – 32-30

Nice – Vernon – 29-24

Besançon – Limoges – 29-24

Cherbourg – Istres – 16/11

Corentin Lochon, journaliste du CMHB28