Résumé de match : PROLIGUE // CHARTRES - CAEN

Chartres – Caen / 33-26 – Une copie maîtrisée

Face à Caen, le CMHB28 a enchaîné un troisième succès consécutif. Un succès obtenu sereinement grâce à une première mi-temps de grande qualité. Chartres a ensuite pu gérer sans réellement se faire peur.

Caen, venu avec beaucoup de motivation, a d’abord fait jeu égal avec les locaux. A l’image de Fabio Magalhaes et de Rémi Feutrier, le CMHB28 jouait rapidement et mettait en difficulté la défense normande. La réponse caennaise ne se faisait pas attendre. Les visiteurs trouvaient des solutions intéressantes et encourageantes (9’, 5-5). Cependant, la constance côté chartrain faisait la différence une première fois.

Les Euréliens prenaient les commandes avec deux longueurs d’avance (14’, 10-8 puis 14-12 à 22’). Sans cesse à la limite de céder, les Normands finissaient par être distancés. Privé de Christopher Corneil, jusque-là très remuant et sorti sur blessure, Caen voyait Chartres s’échapper au tableau d’affichage. A la pause l’écart était conséquent puisque les hommes de Jérémy Roussel comptaient sept unités d’avance, grâce notamment aux cinq réalisations d’Edin Basic, parfait sur jet de 7m (MT, 19-12).

Une domination difficile à gérer

Alors largement devant au score, les Chartrains ont connu une seconde mi-temps particulière. La reprise était dans un premier temps parfaitement gérée par les Bleus qui accentuaient leur avance. L’écart grandissait et atteignait les neuf buts (34’, 23-14 puis 25-16 à la 38’). Tout était sous contrôle avant que certaines approximations ne permettent aux Normands d’y croire. Un léger relachement logique était visible.  Dans le même temps, Rémi Feutrier, très en vue, cédait sa place sur blessure. Les visiteurs réduisaient l’écart (45’, 26-21), mais manquaient leur possession pour revenir à quatre longueurs.

La CMHB28 reprenait dès lors le contrôle du match (48’, 28-21). Le staff chartrain continuait sa revue d’effectif entamée un peu plus tôt, pour gérer au mieux les organismes. L’issue était certaine (55’, 31-23). La croisière s’achevait sur le score fleuve de 33 à 26. La dynamique positive se poursuit donc pour les Euréliens qui conservent la deuxième place aux côtés de Dijon, à cinq points derrière Istres. Reste désormais un dernier déplacement, et non des moindre, pour conclure ce long mois de mars avant de souffler un peu. Le CMHB28 ira, le samedi 31 mars, à Pontault pour se rapprocher encore plus du ticket pour les play-offs. Pour Caen, « tout n’est pas à jeter » comme le concédait Yanis Mancelle. Les Vikings, douzièmes, tenteront de faire mieux face à Istres.

Réactions :

Jérémy Roussel (Entraîneur du CMHB28) : « Ce n’est pas arrivé si souvent trois victoires consécutives. Globalement, un match bien maîtrisé à partir du moment où on s’est mis à défendre un peu plus dur et où on a pu monter les ballons et creuser l’écart. Après, en deuxième mi-temps, quand on mène de dix buts ça se relâche un peu. Même si, en tant que coach, je souhaiterais que ça n’arrive pas, c’est normal. Il y a un peu de fatigue aussi, on a fait souffler les joueurs qui donnent beaucoup depuis le début de l’année. Ce qui est bien, c’est qu’on ait pu s’appuyer sur des rotations efficaces, je pense notamment à Sergey et à Rémi. Cela nous conforte dans la volonté d’aller au bout de cette saison avec l’ensemble de l’effectif. Il y a encore un gros match à faire à Pontault avant un peu de repos. On sait que ce ne sera évidemment pas simple. Au sujet de Rémi Feutrier : C’est une douleur au talon d’Achille, je ne sais pas si c’est grave ou non, je ne pense pas.»

Sergey Kudinov (Arrière gauche du CMHB28) : « C’est bien, on n’avait pas gagné trois matches de suite depuis longtemps. On était concentré aujourd’hui, même si dans la deuxième mi-temps on a été un peu dans la difficulté par moments. En défense, on était bien et au final le score est là. Je suis content, je me suis bien senti et ça fait plaisir. »

Yanis Mancelle (Ailier gauche de Caen) : « On a eu du mal à trouver la solution défensivement, face à une belle équipe de Chartres à domicile, c’est intraitable. Après, c’est dommage parce qu’en première mi-temps, on avait les solutions offensivement. En défense, on n’a pas été assez costaud, pas assez compact ensemble pour espérer quelque chose ce soir. En attaque, c’est dommage, tout n’est pas à jeter non plus. Face à une telle équipe, chez elle, ce n’est pas évident. On enchaîne avec Istres, un deuxième gros calibre. On se bat avec nos armes, on essaye de donner le maximum. Il va falloir retrouver notre esprit défensif, sinon ça va être dur. Au sujet de Christopher Corneil : Il a senti tirer au niveau du quadriceps, j’espère qu’il ne va pas être absent trop longtemps parce qu’on va avoir besoin de lui. »

La Fiche :

Chartres Métropole HB28 bat Caen Handball

Score final : 33 – 26 (MT 19-12)

Chartres

Grahovac (7 arrêts sur 23 tirs), Candeias (5 arrêts sur 15 tirs) – N’Diaye, Feutrier (7/8), Molinié (3/5), Kieffer (1/4), Kudinov (4/7), Baptista (2/3), Detrez (1/2), Basic (8/10 dt 5/6 pen), Cham (1/1), Roche (0/1), Magalhaes (5/7).

Caen

Serdarevic (9 arrêts sur 22 tirs), Arsenic (3 arrêts sur 22 tirs) – Moran, Pleta (2/7), Allais, Langevin (5/6), Mancelle (5/7 dt 2/3 pen), Zeljic (0/2), Rosales Pousada (2/3), Sacko (2/7), Garcia (1/3), Aguilar (2/2), Rossi (5/5), Corneil (2/3).

Les autres résultats de cette 20ème journée :

Besançon – Sélestat / 25-31

Billère – Nice / 28-30

Cherbourg – Nancy / 28-26

Dijon – Créteil / 31-25

Istres – Pontault / 28-28

Limoges – Vernon / 19-19

Corentin Lochon, journaliste du CMHB28