Résumé de match : N2 // J11 : CHARTRES 28 - 30 CESSON

Défaite face à Cesson sur le score de 30 à 28.

 

Une bien mauvaise opération comptable réalisée par les Bleuets samedi soir à Maroquin après cette troisième défaite consécutive , après celles à Caen et à Nantes,  enregistrée face à une réserve de LNH.

 

Inutile d’être un spécialiste chevronné du handball pour dégager les causes de cette défaite face aux jeunes banlieusards rennais qui, c’est évident , désiraient plus la victoire que les jeunes chartrains.

C’est un monumental trou d’air en première mi-temps qui va nous faire regagner les vestiaires avec un déficit de six longueurs au tableau d’affichage (MT 8/14).

Pourtant , nous rentrons plutôt bien dans la rencontre en étant plutôt efficaces notamment sur des relations avec notre pivot (5/3 6ème minute).

Mais de manière incompréhensible , nous commençons à lâcher des ballons et à nous obstiner à venir tirer sur leur bloc central défensif. Notre attaque est complétement délitée, les brétiliens convertissent à merveille nos offrandes. Nous sommes sortis de notre match en répétant les erreurs, et en étant dans un état léthargique défensif.  La punition est immédiate et brutale, nous encaissons un 8/0 en 16 minutes.

L’entame de seconde période est guère plus réjouissante . Notre manque d’agressivité, de rythme et d’intentions défensives permet aux cessonnais de réciter leurs gammes offensives, sans qu’il y ai réaction, et rébellion de la part des jeunes euréliens (10/17 33ème, 12/20 36ème) .

Nous faisons le choix de prendre en stricte leur arrière gauche croate , et profitions d’un léger relâchement de nos hôtes pour refaire petit à petit notre retard (19/23 46ème puis 23/26 51ème).

Mais ce sont notre apathie défensive, des échecs au tir et une ultime perte de balle (alors que nous avions le ballon pour revenir à une unité) qui vont nous empêcher de changer définitivement le cours du match et permettre aux visiteurs d’achever leur succès…mérité au vue du scénario de la rencontre.

Une défaite qui laisse un goût amer, tant par le résultat que par le contenu et le pâle visage montré par les jeunes chartrains .

L’embellie constatée chez le leader nantais une semaine avant a été de courte durée.  

Nous voilà, au moment d’aborder la 1ère journée de la phase retour le weekend prochain, dans une position bien inconfortable au classement,  avec deux petites longueurs d’avance sur la premier relégable.

Pas le temps de gamberger puisque la réception de Dreux, actuel 5ème de la poule, se profile très vite.

Le rendez-vous est donc pris ce Dimanche 11 Février à 16h à Maroquin.

Yann LEMAIRE