Résumé de match -- Chartres en avait tellement besoin...

Chartres – Tremblay / 25-23 – Chartres en avait tellement besoin

Ce duel était prometteur. Et si le déséquilibre fut au rendez-vous au cours des deux mi-temps, cela a donné une rencontre folle.

Le public attendait un combat de tous les instants et fut surpris par la tournure des événements. En effet, alors que Tomas lançait parfaitement les siens (7’, 1-4), les choses se compliquaient pour les locaux avant la pause (24’, 7-13). Chartres déjouait totalement, face à une équipe tremblaysienne sérieuse (MT, 8-14).

La nuit et le jour

Et quand tout va mal deux solutions sont possibles. Sombrer un peu plus et baisser les armes, ou se remobiliser pour se remettre la tête à l’endroit. Et c’est la seconde possibilité qui est survenue. Méconnaissable, le CMHB28 se réveillait et emballait le match (40’, 16-17). Tremblay ne trouvait plus la faille, face à une équipe transformée. Sous l’impulsion de Sergio de La Salud (8 buts) et d’un Nebojsa Grahovac étincelant (52% d’arrêt), les Euréliens basculaient en tête à un quart d’heure du terme (18-17).

Et si l’incertitude était de mise jusqu’au terme du match, avec des possessions pour faire la différence mal gérées par les locaux (53’, 22-20), la victoire de ne pouvait leur échapper. Grahovac écœurait les visiteurs, impuissant face à la furia bleue. Le buzzer venait libérer une salle debout, heureuse de retrouver la joie de la victoire. Une immense joie à la hauteur du soulagement et du scénario de la rencontre. La soirée se concluait donc dans l’euphorie, avec un clapping mené par le jeune William Benezit.

Certes, Chartres reste sixième. Mais ce match semble avoir eu un impact de taille. Une victoire déclic, qui pourrait marquer un tournant dans la saison du Chartres Métropole Handball 28. De son côté, le TFHB reste leader, mais voit revenir ses poursuivants.

Réaction :

Alric Monnier (Arrière droit du CMHB28) : « Ce match, c’est docteur Jekyll et Mister Hyde. En première mi-temps, on ne met pas un pied devant l’autre.  On avait plein de bonnes intentions, on travaille bien la semaine. En défense, on n’y arrivait pas en perdant tous nos duels. On jouait à l’envers et on n’était pas au rendez-vous pour un match de ce niveau-là. Voilà, on a été ridicule, on avait honte. Dans le vestiaire, on s’est dit : de toute façon, ça ne peut pas être pire. On s’est lâché. Et puis de voir le public qui se réveille enfin ça fait plaisir. D’un point de vue comptable, c’est très important, car on enchaîne trois gros matchs. Cette victoire va nous apporter de la confiance et on va pouvoir aborder Billère vraiment conquérant.»

La Fiche :

Chartres Métropole HB28 bat Tremblay en France

Score final : 25–23 (MT 8-14)

Chartres

Grahovac (11 arrêts sur 21 tirs), Lamariano Urizar (3 arrêts sur 16 tirs ), Becirovic (0/1), Monnier (1/3), Reig-Guillen, Hald (1/1), Tribillon (1/1), De La Salud (8/13 dt 1 pen), N’Diaye, Molinié (4/10 dt 3 pen), Kieffer (2/5), Salinas Munoz, Cham (4/6), Benezit (3/4), Roche (1/1).

Tremblay

Annonay (9 arrêts sur 29 tirs), Dresrüsse (1 arrêt sur 5 tirs), Vranic (2/3), Tomas (9/10), Sako (2/6), Courtois, Sadoveac (2/7), Azizi, Siakam (3/7), Pyshkin, Batinovic (0/1), Honrubia (2/4 dt 2 pen), Slassi (3/6), Pitre.