Présentation de match : PROLIGUE // J24 : CHARTRES - VERNON

Chartres – Saint-Marcel Vernon : La quête de l’ultime point

Il ne manque qu’un point aux Bleus pour conclure une phase régulière exceptionnelle. Un point pour assurer la première position, à deux journées de la fin, et retrouver, trois ans après, l’élite du handball français.

Après une courte trêve internationale, le moment est venu de retrouver la Proligue. Un retour tant attendu après le déplacement victorieux à Massy qui permet aux Chartrains d’être aujourd’hui dans une position idéal pour décrocher son ticket pour la Lidl Starligue. Un ticket direct, qui constituait l’objectif principal de cette saison, que les hommes de Jérôme Delarue obtiendront en cas de match nul ou de victoire face à Saint-Marcel Vernon, ce vendredi. Un match déséquilibré certes, mais qui peut s’avérer difficile pour de nombreuses raisons.

Entre le leader incontesté et l’actuel treizième et relégable, la différence est nette. Les dynamiques ne sont pas les mêmes avec une série en cours de sept victoires consécutives et une invincibilité à domicile côté eurélien et une seule victoire lors des cinq derniers matches et trois points pris à l’extérieur depuis le début de la saison pour les Normands. Pour autant, les deux équipes sont à un moment décisif de leur saison et Saint-Marcel Vernon ne sera pas un adversaire facile à manœuvrer.

Le SMV joue aussi gros

Ce fut d’ailleurs le cas au match aller. Si les Chartrains l’avaient emporté (21-26), Ricardo Candeias avait dû réaliser une performance éblouissante pour mettre à mal le SMV avec 12 arrêts à 57%. Le déplacement dans l’Eure avait été difficile et les hommes de Benjamin Pavoni feront le voyage avec les mêmes intentions. Les mêmes intentions et une dose de motivation supplémentaire compte tenu de la situation des Eurois. Relégable à trois journées du terme de la saison, Saint-Marcel Vernon a besoin de points pour sortir de la zone rouge.

Se confronter à une équipe qui joue sa survie, qui n’a rien à perdre et qui a pu se préparer durant la trêve le moral regonflé à la suite d’un succès à domicile, voilà ce qui attend des Chartrains qui doivent conserver leur dynamique et leur qualité de jeu. En réalisant une performance à la hauteur de leur capacité, les coéquipiers de Robin Molinié, élu meilleur joueur du mois de mars, savent que la récompense de leur saison presque parfaite sera au bout des soixante minutes. Comment pourrait-il en être autrement à une marche de l’apothéose, poussé par un public qui attend cela avec impatience ?

L’anecdote :

Ce soir particulier à Cochet le sera aussi pour un visiteur. En effet, Pierre Champin fera son retour dans son ancien club. Lui, qui a pu découvrir le monde professionnel occasionnellement à Chartres avant de faire ses valises pour la Normandie l’été dernier, réalise une saison prometteuse (21 buts à 78%) en réussissant à gratter, petit à petit, du temps de jeu lors de la phase retour. En novembre dernier lors du match aller, il n’avait pas eu l’occasion d’évoluer face à ses anciens coéquipiers, il en sera peut-être autrement lors de cette deuxième confrontation.

Les autres rencontres de cette 24èmejournée :

Créteil – Nancy

Cherbourg – Saran

Dijon – Massy

Grenoble – Sélestat

Limoges – Strasbourg

Caen – Nice 

Corentin Lochon, journaliste du C’CMHB