Présentation de match : CHARTRES - MASSY

Chartres – Massy / La finale rêvée

Que l’histoire est belle pour conclure cet exercice 2016/2017. D’un côté, un cador de Proligue qui est à deux matches de remplir son objectif. De l’autre, une équipe qui, saison après saison, épate jusqu’à atteindre la finale de play-offs. Deux équipes unies par une histoire commune.

Chartres et Massy ne se lâchent pas. Séparés l’an passé, les deux clubs se retrouvent ce mardi pour une nouvelle opposition qui fait saliver. Cette affiche est un classique. Souvent, Massy a été la bête noire des Chartrains en championnat, comme ce fut le cas cette saison, mais lors des phases finales, le MEHB a toujours subit la loi des Euréliens. Quand sera-t-il cette fois-ci ?

A qui l’avantage ?

Pour obtenir leur ticket pour la finale, cela n’a pas été simple. Tandis que Chartres a bataillé jusqu’au bout face à Pontault, Massy a réussi à résister à Istres lors du match retour. Les Essonniens ont fait la preuve de leur solidité mentale, celle-là même qui leur avait fait défaut par le passé. Cependant, c’est tout de même après une défaite qu’intervient ce déplacement à Chartres. A l’inverse, le CMHB28 est invaincu depuis cinq matches et à gagner par deux fois lors du tour précédent. L’équipe chartraine semble arriver à son niveau au meilleur des moments.

Sur la saison, Massy part avec un avantage psychologique infime. Car si Chartres s’est incliné à deux reprises (22-23 puis 30-24), le contexte est aujourd’hui tout autre. Les play-offs nécessitent expérience, gestion physique et mentale, et constance. C’est donc une rencontre totalement différente qui attend les deux finalistes. De plus, les scores sont à nuancer et notamment en ce qui concerne la rencontre en Essonne, où Massy avait déroulé face à une équipe chartraine décimée par les blessures.

Un classique brûlant

La relation entre Chartres et Massy est, on ne peut plus, particulière. Le 4 juin 2011, les deux clubs se faisaient déjà face dans une finale aller-retour de troisième division dantesque. A l’époque, le Chartres-Mainvilliers Handball était sorti vainqueur dans un complexe de la Madeleine humide. Six ans après, les deux clubs ont changé de dimension en luttant pour la Lidl StarLigue, et peu importe la météo, la halle Jean Cochet sera imperméable. Sur le terrain, les deux capitaines Johann Caron et Alric Monnier se feront de nouveau face. Comme à l’habitude, le combat s’annonce musclé.

Dans une telle rencontre, la lumière viendra peut-être d’un homme. Nombreux seront les duels à suivre. Les portiers Vladimir Perisic et Nebojsa Grahovac sont connus pour être capables de sortir des matches d’exception en dégoûtant l’adversaire. Les artilleurs ne seront pas en reste, tout comme les ailiers et notamment un duel entre Sylvain Kieffer et Jérémi Pirani. 11 ans les séparent, et pourtant ni l’un ni l’autre n’a tremblé lorsqu’il a fallu conclure le spectacle vendredi dernier. Enfin, les maîtres à jouer auront un rôle crucial. Sergio de la Salud, en grande réussite à Pontault (8/8), essaiera de faire parler l’expérience face à la pépite hollandaise qui a ébloui cette saison de Proligue, le dénommé Luc Steins.

On ne pouvait donc pas rêver mieux comme affiche pour cette finale. Une finale que le CMHB28 avait en grande partie gagnée dans sa salle il y a deux ans, en prenant un avantage de dix unités face à Mulhouse. Massy est donc prévenu et tentera de tenir tête aux Chartrains, comme en demi-finale de la même année, pour s’offrir un dernier match de folie à domicile.

Corentin Lochon, journaliste du CMHB28