Présentation de match : CHARTRES - BILLERE

Chartres – Billère : Ne pas jouer avec le feu

S’il y a quelques semaines, le ticket en play-offs semblait acquis, aujourd’hui Chartres voit revenir à grande vitesse Limoges. Et après trois défaites face à des adversaires de taille, il est primordial pour les Chartrains de repartir de l’avant, face au neuvième de Proligue.

A seulement trois journées de l’issue du championnat, les Chartrains ne comptent plus que quatre unités d’avance sur leur premier poursuivant. La faute à un mois d’avril décevant, où le club eurélien n’a pas trouvé la solution face à Massy, Limoges et Tremblay. Alors qu’il ne reste que trois journées, le besoin de confiance se fait plus pressant pour aborder au mieux l’issue du championnat. Une issue morose pour Billère qui, après une période catastrophique, remonte peu à peu la pente.

Relever la tête

Le mois d’avril ne pouvait pas être pire pour le CMHB28. Bousculés par Massy, avec toutefois une équipe affaiblie par les blessures, les Chartrains ont par la suite éprouvé des difficultés face au deux équipes les plus en forme en cette fin d’exercice. Face à un adversaire moins bien classé, il est désormais temps de relever la tête, avec pour objectif de terminer la saison régulière sur trois victoires.

Cela n’est jamais facile face à Billère, qui va mieux. Après un début de phase retour loin des espérances, les Pyrénéens viennent de retrouver le goût de la victoire face à Besançon. Il était temps pour une équipe qui, suite au match aller (28-28), a connu une période noire avec un seul succès en dix rencontres.

Ne pas se faire peur

Et si l’enjeu depuis le début du mois était la quête de certitudes et le perfectionnement du jeu à l’amorce des play-offs, ce ticket en play-offs n’est toujours pas acquis. Compte tenu de la forme de Limoges, il serait bon pour le CMHB28 de stopper l’hémorragie et de prendre deux points cruciaux à domicile. Le goal average défavorable oblige Chartres à prendre trois points en trois journées, en cas de sans-faute de son concurrent. Il ne s’agit donc plus de regarder devant, contrairement au BHB. Seulement neuvième, Billère peut encore espérer finir dans la première moitié de Proligue, un moindre mal pour cette équipe qui vit des moments inconstants depuis sa saison difficile dans l’élite.

La nette différence de motivation pourrait être à la faveur de Chartres, contraint de l’emporter en affirmant son statut. Reste à savoir quel visage aura Billère, avec une équipe qui reste fragile tout en n’ayant aucune pression particulière.

L’anecdote

La Halle Jean Cochet pourrait être le lieu d’un affrontement fraternel ce vendredi. Gaël Tribillon retrouvera peut-être son frère aîné Hugo, joueur du centre de formation pyrénéen. L’histoire serait belle pour les deux Vierzonnais d’origine. Mais si Gaël prendra sans nul doute part à cette rencontre, la présence sur le terrain d’Hugo, cinq fois dans le groupe de Proligue (2 buts), semble plus hypothétique.

Les autres rencontres de cette 24ème journée :

Besançon – Massy

Cherbourg – Pontault-Combault

Caen – Saint-Gratien Sannois

Valence – Dijon

Nancy – Limoges

Istres – Tremblay

Corentin Lochon, Journaliste sportif du CMHB28