Nebojsa GRAHOVAC lance son stage de handball !

Salut Nebo !

Tu n'es pas tout à fait en vacances encore car tu es en pleine préparation de ton stage de handball qui aura lieu du 2 au 9 juillet en Bosnie. Peux-tu nous en dire plus ?

Tout d’abord, j’ai choisi d’organiser ce stage au mont Jahorina (montagne au sud de Sarajevo) qui a accueilli les Jeux Olympiques d’Hiver en 1984.

Cette station organise de nombreux stages sportifs (basket, foot, …) mais pas de handball. Donc, c’était l’endroit idéal pour lancer le mien.

En Bosnie, le niveau le plus haut de handball est équivalent à une N1 française même si nos jeunes sont très talentueux ! Les jeunes ne sont pas préparés aux exigences du haut niveau. Il n’y a pas beaucoup d’argent, peu de matériel et de structure.

Quel sera le contenu de ce stage ?

Mon choix était de proposer quelque chose de plus global qui va de l’entraînement, en passant par la prépa physique et quelques conférences.

Il y aura des entraînements pour les joueurs de champs et je gèrerai ceux des gardiens. Mais, nous allons aussi faire d’autres activités sportives.

Nous allons également organiser des conférences autour des sujets fondamentaux de la vie de sportifs : rythme de vie d’un sportif, comment bien manger… Nous allons aussi mettre l’accent sur le coaching mental qui n’existe pas dans mon pays et que j’ai découvert en France.

Combien de jeunes accueilles-tu ? Quelle est la moyenne d’âge ?

Il y aura 55 jeunes de moins de 18 ans.

Le stage a eu beaucoup de succès puisque certains viendront de France, Norvège, Bosnie-Herzégovine, Suède, Croatie, Serbie…. La condition, bien évidemment est de parler notre langue. 

Certains handballeurs professionnels seront présents. Peux-tu nous dire qui ?

J’ai reçu pas mal de réponses positives et je les en remercie d’ailleurs. Certains de mes anciens coéquipiers et maintenant entraîneurs seront présents : Edhem SIRCO, Bakir Buljugija, Djordje Stevanovic, Sanja Bajgoric et Muris Đug. Mais également quelques joueurs internationaux : Mirsad Terzic, Fahrudin Melica, Marin Sego, Igor Karacic… Greg Detrez a également prévu de faire une intervention sur le coaching mental. L’idée est qu’il explique ce qu’il se passe dans la tête d’un joueur de haut niveau. Vraiment, je suis ravi de leur engagement.

Comment as-tu fait pour lancer ton académie et gérer tout ça à distance ?

J’avoue que ce n’étais pas facile surtout du point de vue administratif car il y a énormément de choses à gérer.

Mais j’ai pu compter sur l’aide de nombreuses personnes en Bosnie. Il a également fallu avancer les fonds pour tout réserver mais tout est prêt maintenant.

As-tu rencontré des obstacles ?

Pas des obstacles. Mais quand tu organises un événement de cette envergure en quelques mois, forcément, il y a des choses qui ne se passent pas comme prévu.

Je suis encore à la recherche de sponsors pour le matériel : ballon, maillot, chasuble…

Cela va être ta 1ère expérience en dehors du terrain. Pas trop stressé ?

Non. J’ai hâte ! J’espère que tout va bien se passer. Il y a de nombreux jeunes handballeurs qui ont besoin d’être guidé pour se faire remarquer. J’espère que le stage leur permettra d’avancer.  

Merci Nebo ! Tu nous raconteras tout ça à ton retour en France !

Oui sans problème, RDV le 24 juillet pour la reprise.