Résumé de match -- J26 : Chartres - Besançon : Tout pour l’attaque

Chartres – Besançon / 34-34  – Tout pour l’attaque

Que ce match était difficile à aborder pour les Chartrains. Cela s’est longtemps ressenti sur le terrain, avec une équipe de Besançon qui, à l’inverse, a joué sans complexe. Et si la performance fut moyenne ce vendredi soir, la frustration de ne pas en être malgré tout sorti vainqueur est forte, à quatre jours de la demi-finale aller de play-offs.

Au terme d’une rencontre où les attaques ont pris le pas sur les défenses, Chartres et Besançon se sont partagé les points. Un résultat qui convient parfaitement aux visiteurs qui terminent la saison sur une bonne note. Pour le CMHB28, la donne est différente. A quatre jours d’un match décisif, le club eurélien n’avait pas la tête à cette ultime journée. Et si des explications existent, les locaux peuvent nourrir des regrets de ne pas avoir réussi à l’emporter en se rassurant un peu plus.

Besançon cueille Chartres

Dès l’entame, le GBDHB bousculait l’équipe locale (4’, 2-5). Jouant tous les coups à fond, les Bisontins imprégnaient un rythme élevé. Ils profitaient ainsi des pertes de balle et de la passivité défensive du CMHB28, pour creuser l’écart avant le quart d’heure de jeu (13’, 5-10). Les Euréliens couraient dès lors après le score et ne comblaient pas cet écart de cinq unités (21’, 9-14). Plus performants sur la longueur, les locaux parvenaient à revenir sur leur adversaire peu avant la pause, et pouvaient regretter de ne pas tourner à un but, sur le tir longue distance manqué de Lamariano Urizar (MT, 15-17).

Il y avait mieux à faire

Bien souvent cette saison, Chartres a été en difficulté à la mi-temps. La situation était donc connue et le CMHB28 semblait en mesure de prendre les commandes. Cependant, des erreurs retardaient la possible prise de pouvoir chartraine (36’, 20-23). L’égalisation intervenait seulement à la 41’ minute (24-24).

Dans ce moment important, Besançon répondait présent tandis que Chartres ne faisait pas basculer le match en sa faveur. Les Bleus voyaient les visiteurs reprendre l’avantage (43’, 24-26), avant que le capitaine Alric Monnier, en dépannage à l’aile, ne ramène les siens. Une mort subite s’engageait. Et à ce petit jeu-là, les Chartrains se devaient de l’emporter. Les Bisontins laissaient la porte ouverte en toute fin de match (51’, 30-29). Molinié interceptait un ballon et donnait l’avantage aux siens (58’, 34-33). Puis c’était au tour de Kudinov d’avoir le face-à-face de la victoire. Mais la maladresse du Russe permettait finalement à Besançon d’accrocher le match nul, grâce à une ultime réalisation d’Eymann (10 buts).

Si ce match nul est très décevant, peu d’enseignements sont à tirer d’une telle rencontre. Une rencontre où l’investissement ne peut être maximum tandis que Besançon est venu finir sa saison en beauté avec envie. Place désormais à Pontault et les play-offs. Une compétition qui, comme le dit Robin Molinié, « pourrait gommer tout ce qu’il s’est passé avant ».

 

Réactions :

Robin Molinié (Arrière gauche du CMHB28) : « Pour moi, il y a frustration sur la fin de match. Parce que malgré le match que l’on fait, qui n’est vraiment pas génial, on arrive à avoir une balle pour le gagner. On doit le gagner, la seule frustration c’est ça, qu’on n’est pas mieux gérer la fin de match parce que c’est peut-être des choses qu’on va vivre dans 4 jours. Ces moments-là, il faudra mieux les gérer. C’était compliqué comme match à aborder. On l’a bien vu sur le début de rencontre. Tout le monde ne met pas l’intensité nécessaire pour un match de ce niveau-là et ça donne un match sans défense, pas très intéressant. Je pense qu’on ne peut pas nous le reprocher, on a déjà la tête à mardi, c’est logique, c’est humain. On va oublier ça et vite se concentrer sur mardi. On va avoir besoin de tout le monde à plus de 100 %, on ne fait pas une grande saison, on a les moyens de se rattraper en deux semaines. Il faut qu’on en profite, car ça pourrait gommer tout ce qu’il s’est passé avant et ça serait magnifique. »

Louis Prévost (Gardien de but du CMHB28) : « Ce n’était pas facile pour les gardiens. On a mal géré les défenses, un peu compliqué. Après dans l’ensemble, ce n’est pas un match satisfaisant. Le coach vient de nous dire que généralement avant les matchs à fort enjeu les matchs ne sont pas très bons. Il y a rien d’alarmant, même si on peut être déçu ce soir de faire que match nul. On va se remobiliser pour mardi. Sur son match et ses possibles derniers instants à Cochet : « On verra l’état de forme de Nebo. J’ai essayé de profiter, même si je n’ai pas non plus fait une superbe partie. On verra, je pense que ça aura peut-être un goût plus spécial si on se qualifie. »

La Fiche :

Chartres Métropole HB28  et Besançon font match nul

Score final : 34 – 34 (MT 15-17)

Chartres

Lamariano Urizar (1 arrêt sur 18 tirs), Prévost ( 5 arrêts sur 21 tirs),  Monnier (2/3), Hald (2/2), Tribillon (2/2), De La Salud (1/3), N’Diaye (0/1), Molinié (7/12 dt 2 pen), Kieffer (1/4), Kudinov (5/7), Salinas Munoz (7/10), Cham (5/5), Roche (1/2).

Besançon

Kommenovic (6 arrêts sur 21 tirs), Simonin (3 arrêt sur 22 tirs), Guyet (1/1), Arteaga (1/1), Molherat, Vujovic, Gros (0/1), Rognon, Brkljacic (10/14 dt 3 pen), Camara (3/5), Portet Harleaux (4/4), Cornet, Laguillaumie (5/7), Eymann (10/14).

Les autres résultats de cette 26ème journée :

Caen – Dijon – 24-28

Valence – Cherbourg – 32-36

Nancy – Saint-Gratien Sannois – 31-30

Limoges – Billère – 25-25

Istres – Massy – 30-27

Tremblay – Pontault-Combault – 35-27

Corentin Lochon, Journaliste sportif du CMHB28