Résumé de match -- J20 : Chartres -Dijon : Dijon a bousculé Chartres

Chartres – Dijon/ 27-26 – Dijon a bousculé Chartres

Mis à rude épreuve par des Bourguignons déterminés à garder espoir, Chartres est allé chercher une victoire importante. Ce succès permet au CMHB28 de faire un grand pas vers la qualification en play-offs, tandis que pour Dijon, la fin de saison s’annonce morose.

Le début de rencontre, très intense, donnait le ton. Et si les deux équipes se rendaient coup pour coup (8’, 4-4), ce sont les Euréliens qui prenaient les commandes peu après le quart d’heure de jeu (18’, 11-7). Malgré ce retard de quatre unités, les visiteurs gardaient le contact. Ces derniers, qui ont couru longtemps après la marque, comblaient l’écart avant la pause (28’, 13-13) et faisaient même mieux que cela, puisque c’est Dijon qui rentrait aux vestiaires en tête au tableau d’affichage (13-14).

Cochet a tremblé jusqu’au bout

Après la mi-temps, les locaux reprenaient leur marche en avant. Dijon se montrait moins solide qu’en fin de première période et trouvait sur sa route un portier étincelant. Lamariano faisait une entrée convaincante (43% d’arrêts), ce qui permettait à Chartres de reprendre les commandes de la partie (44’, 21-18). Il n’en fallait pas moins pour réveiller les spectateurs, prêts à soutenir les Bleus dans cette bataille.

Fort de son premier acte, le DBHB ne baissait, pour autant, pas les bras. Les visiteurs, bien décidés à ne pas voir leur saison se terminer ce vendredi soir, recollaient à la marque à seulement dix minutes du terme (50’, 23-23). Ce « à toi, à moi » reprenait de plus belle lorsque Kieffer concrétisait  les prouesses de son gardien espagnol (54’, 26-23). Cochet pensait alors souffler, mais c’était sans compter sur la détermination des Bourguignons. Les hommes de Jackson Richardson revenaient à nouveau à la portée des Chartrains (27-26) et avaient la si précieuse possession pour égaliser à une minute du buzzer. Un buzzer qui n’a pas retenti ce vendredi, en raison d’une table de marque capricieuse, lorsque Sergio De la Salud libérait les siens en envoyant le ballon à l’autre bout du terrain, clôturant ainsi une rencontre complètement folle.

A ne pas accentuer sa domination, le CMHB28 a joué à se faire peur. Mais au mental, Chartres a réussi à vaincre une équipe accrocheuse. Les play-offs se rapprochent de plus en plus pour les Euréliens, qui comptent désormais dix points d’avance sur leur adversaire du soir, en attendant l’opposition entre Massy et Limoges, ce samedi. Des play-offs que Dijon ne verra pas, avec une fin de saison sans réel enjeu.

Réactions :

Jérémy Roussel (Entraineur du CMHB28) : « Dijon est resté dans le match, parce que Dijon a été très bon d’abord, pas parce qu’on a été particulièrement mauvais. Après, au-delà des aspects positifs du match, là où on peut encore progresser, c’est sur notre capacité lorsqu’on a un petit écart, d’être en capacité de l’accentuer, et ne pas gâcher des occasions. Nous avaons encore beaucoup de progrès à faire, mais ce match-là, au moins, nous a obligé à nous bagarrer, à aller chercher les ressources nécessaires. Sur les prochaines échéances : (L’objectif) C’est renforcer notre jeu, notre confiance collective. Soigner chaque détail. Il s’agit surtout de travailler sur nous, et beaucoup moins sur les adversaires, pour arriver sur cette fin de saison avec le plein de confiance.»

Louis Roche (Pivot du CMHB28) : « Ça fait plaisir. Ils n’ont rien lâché, ils ont bien joué le coup, ils nous ont poussé à jouer le match jusqu’au bout et ça fait du bien. De voir qu’on n’a rien lâché, qu’on n’a pas perdu bêtement en vue des play-offs. Sur les prochaines échéances : Je pense que c’est plus de travailler sur nous, qu’on ait le maximum de confiance. Renforcer tous les secteurs de jeu pour arriver avec des certitudes. On est plus focus sur nous. Après les play-offs, c’est dans la tête, et dans les jambes.»

La Fiche :

Chartres Métropole HB28 Bat Dijon Bourgogne Handball

Score final : 27–26 (MT 13-14)

Chartres

Grahovac (3 arrêts sur 16 tirs), Lamariano Urizar (10 arrêts sur 23 tirs), Becirovic (5/8), Reig-Guillen, Hald (1/1), Tribillion, De La Salud (3/7), N’Diaye (1/2), Kieffer (5/7 dt 1 pen), Kudinov (2/5) Salinas Munoz (7/13), Cham (2/3), Roche (1/2).

Dijon

Diot (3 arrêts sur 13 tirs), Helal (9 arrêts sur 26 tirs), Naudin (7/13 dt 3 pen), Loupadière (3/5), Chardon (1/4), Pasquet, Poletti (3/4), François-Marie (5/7), Lemal (1/1), Chanussot (1/3), Vecten, Rondel (4/4), Carrière (0/1), Ighirri (1/2).

 

Les autres résultats de cette vingtième journée :

Besançon – Nancy – 26-24

Billère – Pontault-Combault – 20-25

Cherbourg – Caen – 30-27

Valence – Tremblay – 25-37

Istres – Saint-Gratien Sannois – 30-25

Massy – Limoges – 1/04

Corentin Lochon, Journaliste sportif du CMHB28