Résumé de match : COUPE DE LA LIGUE // 1/8 DE FINALE : CHARTRES - MONTPELLIER

Chartres – Montpellier / 24-32 –  Une expérience très positive

Face à une équipe de Montpellier construite pour le très haut niveau, les Bleus n’ont pas démérité. Les Euréliens ont tenu bon durant environ quarante minutes avant de logiquement céder.

Dans une Halle Jean Cochet remplie, les hommes de Jérôme Delarue ont commencé de la meilleure des manières ce huitième de finale. En exploitant toutes les opportunités sans pression, les Euréliens prenaient une courte avance sur Montpellier et permettaient à l’ensemble du public de croire en l’exploit (10’, 5-2). Le C’CMHB tenait tête au champion d’Europe en titre qui petit à petit rentrait dans son match.

Sous l’impulsion d’Arnaud Bingo (5/5), les Héraultais revenaient à hauteur puis passaient devant peu après le quart d’heure de jeu (16’, 6-8). Ce premier écart ne déstabilisait pas les Chartrains. Appliqués en attaque et solidaire en défense, les Euréliens réalisaient une première période de très grande qualité et restaient au contact (24’, 10-11 puis 12-14 à la pause). Au retour des vestiaires, les Bleus, ne faiblissaient guère pendant près de dix minutes avant de connaître un passage plus délicat (39’, 15-17).

Montpellier, précis et intraitable

Compte tenu de l’écart, la moindre imprécision chartraine était exploitée par le MHB. En quelques minutes, les espoirs euréliens disparaissaient, la faute à un collectif héraultais intraitable. Valentin Porte s’illustrait pour son retour à la Halle Jean Cochet et permettait alors à son équipe de prendre cinq longueurs d’avance (42’, 16-21). Un écart maintenu un temps par les Chartrains (47’, 19-23), avant que les visiteurs ne s’envolent définitivement au tableau d’affichage.

Le retour à la compétition de Mickaël Guigou était réussi avec deux réalisations chirurgicales au meilleur des moments (52’, 20-27). Chartres ne pouvait tout simplement rien faire face à la profondeur de banc et la puissance du MHB. Les Bleus s’inclinaient sur le score de 32 à 24 et n’ont pas à rougir de leur performance. De nombreux points positifs sont à retenir avant de retrouver le championnat de Proligue dès samedi avec un déplacement au combien important à Vernon.

Les réactions :

Jérôme Delarue (Entraîneur du C’CMHB) :« C’était un super gros défi. On connaît clairement la différence qu’il y a entre Montpellier et Chartres. Se confronter à ce type d’équipe, c’est toujours intéressant. J’ai beaucoup aimé cette première mi-temps ainsi que les dix premières minutes de la seconde. On a su résister, faire face, trouver des choses intéressantes, face à une stratégie un peu différente de ce que l’on a l’habitude de voir. C’est un match, qui, je pense, est agréable à jouer, même si on est compétiteur et que l’on espère gagner, la marche était franchement trop haute pour nous ce soir. Au sujet de l’état de forme :On a réintégré Zach qui a pu jouer. Tout le monde a eu son temps de jeu, donc tout le monde est dans les clous pour pouvoir jouer et gagner à Vernon. »

Zacharia N’Diaye (Défenseur du C’CMHB) :« Je pense qu’en première mi-temps, on a réussi à faire ce que l’on avait travaillé à l’entraînement. On les a bien tenus en défense, en attaque on a été pas mal aussi, on fait encore quelques petites erreurs, mais on est dans le match pratiquement durant les quarante premières minutes. Après, on commence à avoir un petit trou, ils commencent à s’adapter à notre défense, et c’est là qu’ils arrivent à prendre le dessus. On aurait pu tenir un peu plus si on avait été plus sérieux sur certains détails. Après notre objectif, ce n’est pas de gagner contre Montpellier, c’est de gagner samedi contre Vernon. Il y a beaucoup de positif et énormément de choses qui ont bien fonctionné. Il faut qu’on parte de ces bases-là pour s’imposer dans les matches futurs. Sur son retour de blessure :Vraiment très content de retrouver le terrain. Ça faisait un moment que je rongeais mon frein. J’ai pris du plaisir, j’étais content de retrouver les mecs et de pouvoir apporter ma pierre à l’édifice.»

Patrice Canayer (Entraîneur de Montpellier) : « C’était un huitième de finale de Coupe de la Ligue, en plus avec le tirage, on sait que lors du match du quart de finale on recevra Toulouse, c’était important de gagner, d’avancer dans cette compétition et de bien repartir dans la deuxième partie de la première phase de la saison. Sur la suite de la saison : On va rester ici demain, avant d’enchaîner avec un match en Suède samedi, puis mercredi on sera en Allemagne. On joue tous les trois jours, c’est agréable. C’est des fois difficile, mais c’est agréable.Au sujet du C’CMHB : On savait que c’était une bonne équipe. On sait que c’est une équipe qui a un effectif pour jouer la montée, et qui, avec cet effectif, pourrait faire belle figure en Lidl Starligue. Ils se sont accrochés, ils se sont bagarrés, pendant un moment ils nous ont posé de vrais problèmes, puis, petit à petit, on a fait quand même la différence, à la fois sur le physique, sur l’expérience et aussi sur les rotations de joueurs. »

La Fiche :

Le Montpellier HB bat le C’Chartres Métropole HB

Score final : 32-24 (MT 12-14)

Chartres

Grahovac (4 arrêts sur 18 tirs), Candeias (5 arrêts sur 23 tirs) –  Mikita (1/2), N’Diaye, Feutrier (2/5), Molinié (3/5), Kieffer (1/3 dt 0/1 pen), Kudinov (2/4), Onufriyenko (1/4), Cham (1/1), Benezit (3/3), Ben Ali (6/9 dt 1/2 pen), Tchitombi (2/5).

Montpellier

Gérard (10 arrêts sur 30 tirs), Portner (3 arrêts sur 7 tirs), Villeminot (2/4), Causse (2/3), Truchanovicius (4/6), Guigou (2/2), Pettersson (1/1), Richardson (4/6 dt 1/1 pen), Kavticnik (1/2 dt 0/1 pen), Faustin (1/1), Porte (4/7), Bingo (5/5), Afgour (1/2), Soussi (0/1), Mamdouh (4/5) 

Corentin Lochon, journaliste du C’CMHB