Résumé de match : COUPE DE FRANCE // CHARTRES - LIMOGES

Chartres – Limoges / 45-24 – Comme prévu

Face à une équipe bis de Limoges, venue sans aucune ambition, le CMHB28 a déroulé. En privilégiant le championnat et la confrontation de mercredi, Limoges n’a pu rivaliser avec des Chartrains appliqués.

Un manque de respect, un choix logique, une décision dommageable, les avis quant au choix de Limoges étaient nombreux ce vendredi soir à Cochet. Et si les explications de Nenad Stanic (ci-dessous) sont très claires, une pointe de déception de la part des acteurs de la rencontre est naturelle, suite à une partie autant déséquilibrée. Reste qu’il y avait un seizième de finale à gagner et que le CMHB28 l’a fait avec la manière et du plaisir.

10 minutes et c’est tout

La jeune garde du LHB87 n’a pas démérité et a joué décomplexé. Les visiteurs, emmenés par leur portier Rémy Cauquil, ont même fait jeu égal quelques instants avant de voir les Bleus s’échapper définitivement (10’, 7-7). En effet, passée cette courte période de mise en route, les locaux ont pris logiquement la mesure de leur adversaire (17’, 14-7). Un 7-0 fatal aux Limougeauds. Les Chartrains pouvaient alors travailler et répéter leurs gammes en vue du match, au combien important, de mercredi. Limoges tournait à la pause avec douze longueurs de retard, le deuxième acte s’annonçait long et compliqué pour des joueurs inévitablement dépassés (MT, 23-11).

Un vent de fraîcheur

En seconde période, le CMHB28 déroulait (45’, 33-18). L’intérêt du match faiblissait au fil des minutes. L’opportunité était donnée à Jérémy Roussel de faire tourner son effectif et de donner la chance à deux jeunes de faire leurs premiers pas sur le parquet de Chartres. Mathias Duriaud se signalait par un but et un rôle défensif important, tandis que Pierre Champin scorait à trois reprises en offrant même au public un jolie roucoulob. Joris Baart et Sergey Kudinov faisaient également parler leur bras. De son côté, le LHB87 ne déméritait pas. La jeunesse Limousine profitait et avait le sourire au coup de sifflet final.

Ce seizième de finale ne sera pas à retenir pour son équilibre, mais aura eu le mérite de faire souffler un vent de fraîcheur dans une Halle Jean Cochet désabusée. Place désormais à la dernière journée de championnat avant la trêve, ce mercredi, avec un tout autre affrontement entre Chartrains et Limougeauds.

Réactions :

Jérémy Roussel (Entraîneur du CMHB28) : « Pour nous, il s’agissait de rendre cette heure de jeu utile en respectant nos adversaires, en respectant l’événement et en faisant un match aussi sérieux que possible dans ce contexte. Les joueurs ont été professionnels. Au sujet de mercredi : Ça sera évidemment un autre contexte, l’engagement, l’adversité, l’enjeu et la motivation seront complétement différents, mais il fallait jouer ce match-là. En tout cas nous, nous l’avons fait. »   »

William Benezit (Ailier droit du CMHB28) : « Assez particulier. Surtout à l’échauffement, ça peut être les enfants de certains (rire). Mais bon, on essaye quand même de se mettre dedans. Les dix premières minutes c’est vraiment dur, mais après on déroule. On s’est dit que c’était un bon match pour travailler, pour préparer mercredi. On ira à Limoges avec encore plus de rage. »

Mathias Duriaud (Pivot du CMHB28) : « Ça fait très plaisir de jouer et de marquer. C’est toujours agréable de jouer avec le groupe professionnel. J’espère que cela se reproduira. »

Pierre Champin (Ailier gauche du CMHB28) : « Ça fait plaisir ! J’avais hâte de bien jouer pour ma première, en plus il y avait mes potes et ma copine. J’ai essayé de faire de mon mieux. Ça a marché ce soir, après il faut que je continue. Surtout quand on voit le groupe qu’il y a. Les mecs sont super cools, ça donne vraiment envie de s’imposer dans cette équipe et dans ce club, parce que je m’y sens bien. »

Nenad Stanic (Entraîneur de Limoges) : « C’était particulier puisqu’on s’est dit que cela allait être compliqué de trouver la motivation sur deux matches. Notre priorité, c’est vraiment le championnat. On a 4-5 joueurs qui traînent des petits bobos depuis un moment, donc on ne voulait pas aggraver la situation sur un match de Coupe à Chartres, où ce n’est pas facile de gagner, même quand on joue très bien. On a essayé de miser tout sur le championnat et d’aligner la meilleure équipe mercredi. Ce soir, je suis venu avec l’équipe réserve, mais il y a quand même 4-5 joueurs qui s’entraînent régulièrement avec l’effectif Proligue et je voulais évaluer un petit peu leur niveau. Et si on pend le contexte un peu à part, je suis plutôt content de leur prestation. Ils ont joué et n’ont pas baissé les bras, c’était fort en face. C’est un dur apprentissage, mais c’est tout de même intéressant de voir quelques joueurs se débrouiller à ce niveau-là.»

La Fiche :

Chartres Métropole HB28 bat Limoges HB87

Score final : 45 – 24  (MT 23-11)

Chartres

Grahovac (10 arrêts), Candeias (6 arrêts) – Duriaud (1), Champin (3), Feutrier (4), Molinié (5), Kieffer (4), Kudinov (6), Baart (4), Baptista (2), Detrez (2), Basic (3), Cham (2), Benezit (2), Roche (1), Magalhaes (6).

Limoges

Cauquil (10 arrêts), Gillet, Asabina (6), Belkhenfar (4), Burguet (2), Coindevel Valliamée, Corneil (3), Hassani (1), Herrera (2), Lavialle (4), D. Sacko, N. Sacko (1), Sanspoil (1).  

Corentin Lochon, journaliste du CMHB28