Présentation de match : PROLIGUE // J09 : SARAN - CHARTRES

Saran – Chartres : Un choc pour la première place

Ce vendredi, les Bleus partent défier le leader de Proligue dans un choc qui permettra à l’une des équipes de conserver la première place ou à l’autre de s’en emparer. Un derby au combien important pour la suite du championnat.

En ce mois de novembre, Chartres est sur la pente ascendante. Vainqueurs de Dijon avec la manière et sans Robin Molinié, encore incertain pour vendredi, les Euréliens sont sur une série de cinq victoires consécutives et accumulent peu à peu des certitudes. Le constat est très positif et toutes les conditions sont réunies pour aborder idéalement ce match face à Saran. Un deuxième rendez-vous primordial dans la course à la première place, qui ne peut être que positif à jouer comme l’expliquait Jérôme Delarue, vendredi dernier : « C’est un match superbe à jouer, on doit l’aborder avec beaucoup d’envie ». Une envie qui sera présente des deux côtés avec pour Saran un statut à défendre.

De retour en Proligue après une saison en Lidl Starligue, Saran est la seule équipe encore invaincue. Les Saranais s'en sont sortis de justesse face à Sélestat, la semaine dernière, et ce nouveau duel de prétendants à l’accession sera dangereux pour l'actuel leader. Un leader qui surprend avec un effectif réduit composé d’énormément d’expérience. C’est le cas avec le trio Chema Rodriguez - Mathieu Drouhin - José Manuel Sierra. Trois noms qui en imposent avec des joueurs âgés de 37 à 40 ans qui ont connu de nombreuses grandes compétitions internationales et qui continuent d’être performants avec une moyenne de presque 10 buts par match pour Mathieu Drouhin, l’infaillible tireur de jet de 7 m, ou 33% d’arrêts pour le portier espagnole champion du monde.

Vers un festival offensif

Entre ces deux formations qui présentent des équipes de grande qualité, l’affrontement s'annonce spectaculaire. En effet, Chartres et Saran sont les deux meilleures attaques de Proligue avec respectivement 250 et 240 buts. Reste à savoir qui fera la différence en étant plus en réussite ou en étant plus solide défensivement. A ce jeu-là les portiers auront, comme bien souvent, un rôle déterminant. Dans les rangs euréliens, la paire Nebojsa Grahovac-Ricardo Candeias tentera d'être décisive, tandis qu'en face José Manuel Sierra se dressera devant les joueurs chartrains. Un autre facteur pourrait jouer un rôle important : la réussite au jet de 7 m. Dans cet exercice, Saran est performant avec son meilleur buteur (45/50), tandis que le C’CMHB y est irrégulier (16/30).

Ce choc est un des grands rendez-vous de ce début de saison. Entre le premier et son dauphin, le duel promet avec pour objectif principal le fauteuil de leader, auquel peut s’ajouter l’enjeu de domination territorial à l’échelle régionale. Un match très important qui permettra également à l’une des deux équipes de d’ores et déjà distancer certains poursuivants.

L’Anecdote :Ce derby de la région Centre-Val de Loire sera une grande première en championnat. En 2011, Chartres accédait au deuxième échelon français en terminant champion de N1, dans le même temps, Saran remportait celui de N2 et accédait à la troisième division. Trois ans plus tard, en 2014, tandis que les Loiretains montaient en Proligue, Chartres accédait à l’élite. L’année d’après, c’était au tour des Loiretains de découvrir la Lidl Starligue, pendant que les Bleus faisaient leur retour en deuxième division. Chartres et Saran se sont ainsi croisés sans se rencontrer. Et si un premier tour de Coupe de Ligue leur a permis de s’affronter en 2015, avec à la clé une victoire chartraine, c’est cette année que les deux équipes se retrouvent en championnat.

Les autres rencontres de cette 9èrejournée :

Cherbourg – Créteil

Grenoble – Saint-Marcel Vernon

Limoges – Sélestat

Nice – Massy

Dijon – Caen

Strasbourg – Nancy 

Corentin Lochon, journaliste du C’CMHB