Présentation de match : PROLIGUE // DIJON - CHARTRES

Dijon - Chartres: Encore un défi

Ce vendredi, c’est de nouveau un défi qui se présente à Chartres. Après avoir affronté Caen, le CMHB28 sera opposé à un prétendant à la montée : Dijon. En Bourgogne, les Chartrains peuvent frapper fort tandis que les locaux veulent rester au contact.

La dixième journée a permis à Chartres de prendre seul la tête du classement. Le score étriqué face à Caen (25-26) tout comme les quatre matchs nuls illustrent parfaitement l’homogénéité de cette saison de Proligue. Chaque journée est autant décisive que complexe pour tous les acteurs. Dans ce contexte, l’opposition entre Chartres et Dijon a une grande importance.

Réception rime avec ambition

Dijon veut le scalp du leader non seulement pour poursuivre sa bonne dynamique de quatre matchs sans défaite, mais également pour passer un cap. Le DMH navigue à la cinquième place, et, pour ne pas risquer une nouvelle déception en fin de saison, doit s'affirmer.

Les Bourguignons se sont sortis difficilement du piège vernonnais la semaine passée et savent que, devant leur public, la mission sera à nouveau complexe. Pour résoudre l'équation et accrocher le bon wagon du podium, les Dijonnais pourront s'appuyer sur leurs souvenirs de l'an dernier. Lors de l'exercice 2016-2017, Dijon s’était imposé sur le score de 30 à 28.

Frapper fort

Le CMHB28 connaît les forces et la dangerosité de l’équipe emmenée par Jackson Richardson. La bataille s’annonce une nouvelle fois rude, mais un résultat positif serait des plus bénéfiques. En effet, une deuxième victoire en deux déplacements, chez un prétendant au podium, serait idéale pour conserver la première place, construire une dynamique positive avec un troisième succès consécutif, et distancer un peu plus un concurrent.

Hors de ses bases, le CMHB28 peut donc frapper fort. Pour cela, il faudra nécessairement reproduire une performance similaire aux deux dernières journées, car Dijon est en forme. Pour les Bourguignons, le moment peut être décisif avec la possibilité de revenir à portée du podium ou de voir rappliquer de l’arrière des prétendants au top 5.

L’anecdote :

Cette rencontre sera l’occasion pour les Euréliens de retrouver deux anciens coéquipiers. Arrivés de Mulhouse en 2016, Eduardo Reig-Guillen et Boris Becirovic ont quitté ensemble l’Eure-et-Loir après seulement une saison décevante. A Dijon, ils partagent un troisième maillot commun et semblent avoir retrouvé du temps de jeu et de l’envie.

Les autres rencontres de cette onzième journée :

Cherbourg – Vernon

Istres – Créteil

Besançon – Nice

Limoges – Pontault

Sélestat– Nancy

Billère – Caen

Corentin Lochon, journaliste du CMHB28