Présentation de match : COUPE DE FRANCE // SAINTES - CHARTRES

Saintes - Chartres: Une entrée en lice (presque) habituelle

Ce vendredi, Chartres fait son entrée en lice en Coupe de France. Pour ce 32e de finale, les Euréliens ont tiré une équipe de Nationale 1 qui n'aura rien à perdre. Cette opposition avec Saintes semble largement dans les cordes des Chartrains.

Après sa belle victoire face à Pontault, le CMHB28 enchaîne avec la Coupe. Une parenthèse enchantée pour confirmer et travailler, sans toutefois prendre des risques. L’US Saintes sera forcément motivé à l’idée de recevoir un cador de Proligue.

Une vieille connaissance

Saintes n’est pas un adversaire méconnu des Chartrains. En effet, le club de Charente-Maritime a vécu une période difficile ses dernières années. Présent durant cinq saisons en deuxième division, l’USS avait dû, pour des raisons financières, redescendre. Une reconstruction était alors nécessaire et cela a porté ses fruits avec un retour en Nationale 1 cette saison. Et tandis qu’en février 2016, les Saintais se déplaçaient à Chartres pour y affronter la réserve du CMHB28, les voilà désormais face à l’équipe fanion.

Un match sans nul doute particulier pour Yannick Verdier. Passé par Chartres de 2010 à 2012, l’ailier de poche fait désormais le bonheur de Saintes depuis quatre saisons. En face, c’est pour Sylvain Kieffer que la rencontre aura une saveur particulière. Arrivé d’Angers en 2008, l’ailier droit chartrain a vécu une longue période de sa carrière à Saintes et y a laissé de très bons souvenirs. Parti après la rétrogradation en N1, tout en restant une saison supplémentaire pour poursuivre son travail avec les jeunes du club, il connaît bien l’équipe qui lui fera face.

Pas de risques

Chartres connaît donc bien son adversaire. Et si la partie ne sera pas facile, il faudra également ne pas prendre de risques. Joris Baart, touché à la cheville mercredi, sera sûrement mis au repos comme l’avouait Jérémy Roussel au soir du succès face à Pontault. Robin Molinié sera également absent, puisque l’arrière gauche doit subir une infiltration à l’épaule. La gestion de l’effectif, comme bien souvent lors des premiers tours de Coupe, sera importante.

C’est une entrée en lice aussi habituelle que particulière qui attend les Chartrains. Habituelle avec une équipe de l’étage inférieur motivée et une nécessité de ne pas user les organismes, deux jours après un gros match de championnat. Mais également particulière avec un adversaire spécial.

Corentin Lochon, journaliste du CMHB28