Présentation de match : MASSY - CHARTRES

Massy - Chartres / A soixante minutes du bonheur

Le dénouement de la saison de Proligue se rapproche. Ce vendredi soir, la seconde équipe à rejoindre la Lidl StarLigue avec Tremblay sera connue. Il s’agira soit de Massy, une équipe surprenante qui serait le deuxième quatrième à remporter les play-offs, après Chartres en 2015, soit de cette même équipe, qui pourrait réaliser l’exploit de remporter les play-offs en ayant fini seulement cinquième.

Mardi le spectacle et l’intensité furent au rendez-vous. Nul ne doute que ce soir, cela sera de nouveau le cas, avec un duel explosif. Défaite sur le score de 28 à 26 en Eure-et-Loir, Massy va tenter de mettre à mal Chartres, une équipe invaincue depuis six rencontres.

Un avantage surmontable ?

Le résultat du match aller, bien qu’à l’avantage de Chartres, laisse beaucoup d’espoirs aux Essonniens. Dans leur salle, les Massicois comptent bien renverser la tendance en évitant de commettre les mêmes erreurs que lors de la première manche. Le MEHB a déjà su s’imposer face à Chartres, et en demi-finale face à Istres, le club francilien avait construit sa qualification sur son terrain.

Le CMHB28 sait à quoi s’attendre. Comme il y a deux ans, Chartres devra réaliser un match solide à Massy pour conserver son avantage. Cette finale peut totalement sublimer la saison moyenne des Euréliens en leur faisant retrouver l’élite du handball français. Cette deuxième manche n’avait pas été une grande réussite en 2015, cette fois-ci, le CMHB28 devra mieux gérer l’enjeu et son avantage de deux unités.

Puiser dans les ressources

L’ultime rendez-vous de cette saison de Proligue arrive à un moment où les organismes ont beaucoup souffert. Ce quatrième match en deux semaines nécessitera de puiser dans les dernières forces disponibles. Aussi bien physiquement que mentalement, le combat s’annonce rude. Pas sûr que le vainqueur ai l’énergie de fêter sa montée jusqu’au bout de la nuit.

De ce côté-là, la récupération massicoise a été studieuse ce mardi et l’apport du public donnera un supplément d’énergie. A l’inverse, Chartres a connu un coup dur dans sa salle avec les blessures de Zacharia N’Diaye et Sergio De la Salud. Le manque de rotation peut être une raison de plus d’espérer pour le MEHB.

Corentin Lochon, Journaliste sportif du CMHB28