Résumé de match : PROLIGUE // CHARTRES - ISTRES

Chartres – Istres/ 23-26 – Un premier faux pas décevant

Ce premier choc à la Halle Jean Cochet a tenu toutes ses promesses. Suite à un match très mouvementé, le CMHB28 a connu son premier revers de la saison. Une déception pour des Chartrains en place durant le premier acte, tandis qu’Istres réalise l’opération parfaite.

Tout avait pourtant bien commencé. Bien en place, Chartres a rapidement imposé son rythme à la rencontre. Solide en défense, efficace en attaque, le club eurélien profitait d’une supériorité pour distancer une équipe d’Istres loin de son niveau de performance (12’, 6-3). Et si les Chartrains devaient faire sans Sergio De la Salud sorti suite à une blessure au genou (7’), les locaux accentuaient leur avantage peu après le quart d’heure de jeu. Louis Roche, une nouvelle fois hyperactif et surmotivé, donnait cinq buts d’avance à son équipe en exploitant un ballon qu’il avait lui-même récupéré (19’, 10-5).

Istres plie, mais ne rompt pas

Un ton en dessous, les Istréens limitaient néanmoins la casse avant de rentrer aux vestiaires. Les hommes de Gilles Derot faisaient le dos rond et profitaient des erreurs chartraines pour garder le contact au tableau d’affichage (25’, 11-8). Les défenses, portées par deux gardiens d’expérience qui se signalaient tour à tour, en la personne de Nebojsa Grahovac et Robin Capelle, rendaient la tâche des deux équipes difficile.

Les Provençaux tournaient à mi-chemin à quatre longueurs des locaux, un moindre mal compte-tenu de la prestation plutôt aboutie des Euréliens (12-8). La reprise s’inscrivait dans la continuité de la fin du premier acte. Les Bleus faisant de nouveau la course en tête (39’, 17-12) et Istres s’accrochant au courage. La donne changeait cependant à l’aube du dernier quart d’heure. Un moment que les Istréens négociaient parfaitement pendant que Chartres multipliait les mauvais choix.

Un dernier quart d’heure renversant

A quatorze minutes du coup de sifflet final, Istres revenait ainsi à hauteur (18-18), avant de prendre pour la première fois les commandes (51’, 20-21). Les dynamiques s’étaient inversées et les visiteurs se retrouvaient désormais en position de force face à des Chartrains qui n’arrivaient pas à reprendre le dessus. La faute à une panne offensive due en partie à la performance du portier provençal. Sur un nuage, Istres ne flanchait pas et s’imposer sur le score final de 26 à 23. Un score qui, allié à la physionomie et au contenu de la rencontre, peut laisser d’importants regrets au CMHB28.

Au classement, Istres réalise une opération intéressante. Et si les Chartrains restent leaders suite à la défaite de Pontault-Combault face à Cherbourg, ils voient revenir derrière eux Caen et leur adversaire du soir. Le mois de novembre ne commence pas de la meilleure des manières pour les Euréliens qui se déplaceront à Créteil avec une grande motivation.

Réactions :

Jérémy Roussel (Entraîneur du CMHB28) : « On a le sentiment qu’on a manqué de consistance au fil du match. On commence bien dans l’intensité, l’agressivité, puis en deuxième on a un temps faible qui est trop important. Istres se  refait un moral là-dessus, on a les solutions sans les concrétiser. C’est un match qui nous échappe parce que l’on a fait en sorte qu’il nous échappe. Il y a plein de choses qui peuvent jouer. Évidemment que les pauses internationales peuvent amener des matchs bizarres ensuite, mais on ne va pas se chercher d’excuse. On est déçu. Au sujet de l’état de santé de Sergio De la Salud : Ça demande des examens supplémentaires, j’espère de tout cœur qu’il pourra se remettre vite mais les nouvelles ne sont pas forcément positives.»

Robin Molinié (Arrière gauche du CMHB28) : « Les Istréens font un très bon match et ils ont surtout réussi à nous garder à portée en première mi-temps alors qu’ils n’étaient vraiment pas bien. On fait une grosse première mi-temps, on galère un peu sur leur gardien. Puis en deuxième, quand eux commencent à trouver des failles dans notre défense, nous, on est toujours aussi mauvais en attaque. On perd sur notre efficacité offensive. Malgré tout ça, sur la fin de match, nous avons des balles pour gagner. On était premier, on s’est peut-être vu trop beau à un moment, là, on rentre dans le vif du sujet. On a raté la première étape. A nous d’aller vite chercher des points à Créteil, la semaine prochaine.»

Gilles Derot (Entraîneur d’Istres) : « Ces matchs ne se jouent jamais à grand-chose. Nous sommes satisfaits du résultat, pas satisfait de notre première mi-temps qui était timide. Je crois qu’on a eu plus de matchs serrés que Chartres depuis le début de l’année, donc peut-être que cette gestion des fins de matchs nous a aidé un peu plus. Aujourd’hui, je suis très satisfait du groupe surtout dans l’état d’esprit et le comportement. Après, pour ce qui concerne le niveau de jeu, il y a des choses à faire. Une bonne opération ? On regardera le classement au mois de mai, pour le moment, je ne regarderais pas le classement.»

La Fiche :

Istres Provence Handball bat Chartres Métropole HB28

Score final : 23 – 26 (MT 12-8)

Chartres

Grahovac (11 arrêts sur 26 tirs), Candeias (0 arrêt sur 1 tir) - De la Salud (2/2), N’Diaye, Feutrier (0/1), Molinié (1/5), Kieffer (2/3), Kudinov (1/2), Baart (2/5), Baptista (1/3), Detrez (2/2), Basic (3/8 dt 2/2 pen), Cham (3/4), Benezit, Roche (3/3), Magalhaes (3/5).

Istres

Capelle (11 arrêts sur 35 tirs), Harbaoui, Tricaud, Kankaras (5/6), Ruiz (5/7), Perronneau (1/1), Boschi (5/10), Crepain (1/4), Goncalves (1/2), Bello (0/1), Grosas, Massot-Pellet (5/7 dt 3/3 pen), Limousin, Daoud (3/6).

Les autres résultats de cette septième journée :

Caen – Limoges – 24-23

Nice – Nancy – 27-34

Pontault-Combault – Cherbourg – 30-33

Billère – Dijon – 25-26

Sélestat – Vernon – 32-32

Besançon – Créteil – 30-30

Corentin Lochon, journaliste du CMHB28