Résumé de match : N2 // J08 : CHARTRES - CESSON

Victoire 37 à 27 face à Cesson (MT 19 à 12).

Très belle et rassurante victoire des bleuets samedi après midi face à des banlieusards rennais qui étaient invaincus depuis le début de la saison , et dauphins de l’indéboulonnable leader nantais .

Pour construire ce large succès , le groupe a su tout d’abord prendre le match par le bon bout en s’appuyant sur un bloc défensif « agressif » , actif, et solidaire .
Des éléments trop peu vus lors de nos dernières sorties .
Nous parvenons à faire rapidement un premier écart et le maintenir en maintenant le cap défensivement et en limitant les pertes de balle (3/0 - 4ème , 5/1- 7ème).
Nous subissons peu de temps faibles lors du premier acte , et continuons à développer un jeu simple sur attaque placée perturbant la mobilité du massif bloc central défensif cessonnais.
Nous regagnons les vestiaires avec sept longueurs d’avance (19/12) . Inespéré , mais dans l’ensemble mérité.
Il s’agissait de soigner notre entame de deuxième mi-temps et ne pas subir la foudre attendue de retour de vestiaires de la part de la formation bretonne .
Malgré deux buts rapidement encaissés , nous ne laissons pas de place au doute et remettons un coup d’accélérateur, en étant toujours aussi solides et appliqués en défense placée (19/14- 32ème puis 22/15- 36ème).
Un écart qui va gonfler en notre faveur et au fur et à mesure de l’avancée de la seconde période. Les prises d’initiative sont justifiées et réalisées avec conviction et discipline, nous permettant même d’atteindre rapidement les 10 longueurs d’avance (29/19- 42ème).
Les démons de Oissel et de Nantes semblent bien loins et avec beaucoup de sérieux nous réussissons à préserver le rythme du match , sans temps faible .
L’écart est maintenu jusqu’au coup de sifflet final (score final, 37/27).

Bravo à l’ensemble de l’équipe , qui a montré sur le terrain , en mettant de nouveau en œuvre des valeurs mentales , et de combat fortes , un visage séduisant et convaincant.
Et c’est encore plus agréable lorsque cela est réalisé à la halle Jean Cochet!
Une victoire qui valide le travail et le changement de cap abordés depuis la déroute de Oissel .

Il s’agit désormais de valider cette embellie samedi prochain, lors de la réception de Cherbourg (19h à Maroquin).
Dernière rencontre de l’année 2018 à enjeux comptables puisque les joueurs du Cotentin ne possède qu’une longueur de retard sur les bleuets .
Le vainqueur de ce match passerait assurément des fêtes de noël bien au chaud , avec en bonus , pour les minots chartrains, s’installer à la quatrième place de la poule . 

Yann Lemaire