Présentation de match : PROLIGUE // SÉLESTAT - CHARTRES

Sélestat – Chartres : L’heure de vérité

Après deux déplacements relativement courts, Chartres prend ce vendredi la direction de l’Alsace pour un défi de taille. Invaincu depuis le début de la saison, Sélestat est un concurrent direct pour la montée en première division.

Victorieux face à Strasbourg avec plus de sérénité, les Chartrains ont surtout pu se rassurer lors du premier acte. Un premier acte convaincant et abouti qui représente le projet de jeu souhaité. Contre un promu et à domicile, les Bleus ont réussi à imposer leur rythme en s’appuyant sur leurs forces, cela sera plus difficile à Sélestat.

Le SAHB signe actuellement un démarrage presque parfait avec trois succès et un match nul. Les Alsaciens ont bien lancé leur saison avec un calendrier favorable. En affrontant successivement Nice, Strasbourg et Grenoble, les Sélestadiens ont pu monter en puissance avant de faire jeu égal avec Massy lors de la journée précédente.

Un mauvais souvenir

C’est donc une équipe en pleine confiance qui fera face aux Chartrains. Une confiance démultipliée dans leur salle, là où les Bleus avaient perdu l’an dernier lors des play-offs. Un mauvais souvenir que Robin Molinié et ses coéquipiers souhaiteront effacer comme le confiait le capitaine au soir du succès face à Strasbourg : « On a joué là-bas il n’y a pas si longtemps avec un mauvais souvenir. J’espère qu’on rattrapera cela.»

En plus d’être un souvenir douloureux, Sélestat est un prétendant aux tout premiers rôles. Après avoir eu des regrets à Créteil, les Euréliens auront à cœur cette fois-ci de sortir du terrain sans amertume. Pour cela, la constance sur soixante minutes sera de rigueur pour vaincre une équipe ambitieuse. Du côté de Sélestat, ce choc sera également déterminant pour voir où se situe réellement le finaliste malheureux de la saison passée.

Les autres rencontres de cette 5èmejournée :

Cherbourg – Dijon

Saran – Massy

Créteil – Caen

Strasbourg – Limoges

Nice – Grenoble

Saint-Marcel Vernon – Nancy

Corentin Lochon, journaliste du C’CMHB